Conseil en relation conjugale

Tout d’abord bien comprendre que dans ce travail de thérapie du couple, le mot « conseil » est un mot mal usité car il ne reflète en rien la réalité du travail, je ne me permets à aucun moment d’apporter un conseil, un jugement ou une interprétation personnelle : ceci serait tout à fait déplacé, non professionnel, totalement inutile voire dangereux, car cela serait fait par rapport à ce que je suis, mon histoire …, n’apportant aucun bénéfice concrêt, ni aucun interêt. Je les aide à trouver eux-même des réponses et des solutions à leur malaise, et « mal-être ».

L’écoute et le respect sont deux atout majeur de mon travail.

Pourquoi faire cette démarche ?

  • pour rencontrer une personne extérieure à son histoire,
  • une personne objective, attentive, qui ne juge pas, possedant un regard neutre.

A quel moment les couples viennent-ils ?

  • lorsqu’ils se retrouvent dans une impasse, imcapable de trouver une solution,
  • lorsque la communication devient impossible, devenant source de conflits,
  • lorsqu’ils sont incapable de se comprendre, incapable de dépasser et affronter sereinement la ou les crises,
  • lorsqu’ils se retrouvent figés dans des émotions souvent contradictoires,
  • lorsque la violence s’installe,
  • lorsqu’ils n’ont pas dépasser leur rancoeur, lorsque les non-dits se sont installés, creusant un fossé,
  • lorsqu’ils « tournent en rond » ressassant, tpoujours et encore les mêmes querelles, les mêmes reproches.

En quoi consiste mon travail ?

Je les aide à se poser, à verbaliser leurs doutes, leurs émotions. Mettre des mots sur leurs ressenti. Les aider à déculpabiliser est essentiel, leur permettant de se retrouver « soi-même » afin de recommencer à accepter l’autre. Prendre conscience qu’il n’y a pas de perdant, de « fautif », ils sont deux, les tords sont partagés.

Renouer le dialogue est primordial, le jeu de rôle est souvent utilsé afin de les aider à décortiquer et comprendre le « mécanisme » de leur dispute. Se voir de « l’exterieur » est constructif et positif.

Apprendre à « écouter » l’autre.  » Re-voir »  l’autre.

Comment se déroule une séance ?

Je vois le couple ensemble bien sur, mais également séparemment, car avant d’être un couple, il y a deux personnes avec des histoires différentes, des attentes qui n’ont pas forcemment  évoluer à la même vitesse, des objectifs qui peuvent diverger.

L’image, le schéma et les « codes » du couple ont changé au fil des temps, La conception de ce dernier a évolué.

Re-écrire sa propre histoire, avant d’écrire de nouveau leur histoire à deux. Plusieurs séance sont souvent  necessaires, avant de recommencer de nouveau à « reinventer  » son couple.

sophrologie - sophrologue - relaxologue - relaxation - conseil en relation conjugale - dispute conjugale - couple - fibromyalgie - ménopause - femme - homme - stress - peur - respiration - phobie - Vichy - Allier - marie-pierre combezoux

Statisques

  • 8,167 visites
%d blogueurs aiment cette page :